Pyrénées 3000 (massif Balaïtous Infiernos 3)

 
 

La Aguja de Pondiellos et le pico de Garmo Negro

* 19 septembre 2012 depuis l'aire de stationnement du Balneario de Panticosa (1660 mètres), en remontant Nord-Ouest pour passer par la Mallata Baja de Argualas, la Mallata Alta de Argualas, le cuello de Pondiellos (2809 mètres), y virer à gauche et remonter Ouest-Sud-Ouest un couloir puis la crête qui mène au sommet de la Aguja de Pondiellos (3011 m.), descendre à la brèche qui le sépare du Garmo Negro (2981 m.) afin de gravir le pico de Garmo Negro (3051 m.), en descendre au Sud pour passer au collado de Argualas (2860 m.) et aller récupérer à l'Est-Nord-Est l'itinéraire de montée, au-dessus de la Mallata Alta de Argualas.

Schéma de l`itinéraire Aguja de Pondiellos Garmo Negro

Partis à 7 h30 avec Florent, de 8 heures à 8 h15 nous ferons un arrêt vers 1900 mètres, pour assister à la caresse des sommets du Garmo Negro et de Argualas par les premiers rayons de soleil. A 9 h40 nous passerons au-dessus de la Mallata Alta de Argualas (2460 m.) et après avoir remonté au-dessus de la rive gauche du couloir d'éboulis croulants qui mène au cuello de Pondiellos, nous parviendrons à ce col à 10 h55. Le spectacle sur les ibons de Pondiellos est sublime, nous repartirons à 11 h10 en remontant à gauche une raide zone d'éboulis puis un couloir en s'appuyant sur les rochers situés à gauche car les éboulis y sont fuyants et ne demandent qu'à descendre. A la sortie du couloir, nous irons chercher la crête pour la suivre en testant les prises jusqu'au sommet de la Aguja de Pondiellos où nous parviendrons à 11 h55. Après avoir profité du beau panorama offert par ce sommet, à 12 h10 nous commencerons la descente vers la brèche située 30 mètres plus bas, selon l'altimètre, où nous débuterons l'escalade d'une cheminée assez raide mais bien fournie en prises qu'il faut quand même bien tester. De 12 h30 à 13 h45 nous ferons une pause restauration au sommet du pico de Garmo Negro, devant un somptueux panorama. A 16 h20, nous retrouverons la voiture après un dévivelé positif de 1500 mètres pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée.

Carte Editorial Alpina 1:25000 Panticosa Formigal

Départ du Balneario de Panticosa en suivant le sentier de la fuente de la Laguna  En arrivant sous la Mallata Baja de las Argualas, face au massif Argualas Garmo Negro, le jour se lève

Les premiers rayons de soleil viennent caresser les sommets d`Argualas Garmo Negro

Progression face au Garmo Negro et à la Aguja de Pondiellos, dorés par le soleil  Passage à la Mallata Baja de Argualas, devant Argualas, Garmo Negro et Aguja de Pondiellos

Passage à la bifurcation de l`ibon de Arnales qu`on laisse filer à droite  Montée vers le cuello de Pondiellos

En remontant au-dessus de la rive gauche du barranco de Pondiellos

Arrivée au cuello de Pondiellos 2809 m, face aux ibones de Pondiellos et au pic du Midi d`Ossau  Du cuello de Pondiellos 2809 m, à droite, Infiernos et Arnales

Du cuello de Pondiellos 2809 m, derrière, Vignemale, massif du Monte Perdido et Balneario de Panticosa  Du cuello de Pondiellos 2809 m, à gauche, la Aguja de Pondiellos

En montant vers le couloir de la Aguja de Pondiellos, regard vers le Vignemale  En remontant le couloir de la Aguja de Pondiellos

En remontant le couloir de la Aguja de Pondiellos, Infiernos et Arnales dans le dos  En remontant le couloir de la Aguja de Pondiellos, en s`appuyant sur les rochers situés du côté gauche

Arrivée sur la crête de la Aguja de Pondiellos  Progression sur la crête de la Aguja de Pondiellos

Progression sur la crête de la Aguja de Pondiellos, avec à droite le Garmo Negro à droite  De la crête de la Aguja de Pondiellos, les ibones de Pondiellos

Arrivée au sommet de la Aguja de Pondiellos 3011 m, les picos del Infierno dans le dos  Au sommet de la Aguja de Pondiellos 3011 m, devant les picos del Infierno

Du sommet de la Aguja de Pondiellos 3011 m, le Balatous et les picos del Infierno

Du sommet de la Aguja de Pondiellos 3011 m, le Vignemale, le massif du Monte Perdido et le Balneario de Panticosa  Du sommet de la Aguja de Pondiellos 3011 m, Tendenera, Sabocos et Balneario de Panticosa

Du sommet de la Aguja de Pondiellos 3011 m, le Garmo Negro et sa voie d`accès  Descente de la Aguja de Pondiellos dans la brèche 2981 m, qui la sépare du Garmo Negro

Arrivée dans la brèche 2981 m, au pied de la cheminée du Garmo Negro, avec à gauche le versant Argualas et à droite le versant Infiernos

Escalade dans la cheminée du Garmo Negro  Escalade dans la cheminée du Garmo Negro, la Aguja de Pondiellos dans le dos

Escalade dans la cheminée du Garmo Negro  Au-dessus de la cheminée, la crête qui mène au sommet du Garmo Negro

En arrivant au sommet du Garmo Negro 3051 m, regard derrière vers le Vignemale, le Balneario de Panticosa et la Aguja de Pondiellos  Au sommet du pico de Garmo Negro 3051 m, devant le pic du Midi d`Ossau et le Balatous

Du sommet du pico de Garmo Negro 3051 m, le Balatous, les picos del Infierno et les ibones de Pondiellos

Du sommet du pico de Garmo Negro 3051 m, Vignemale, massif du Monte Perdido, Aguja de Pondiellos et Balneario de Panticosa

Du sommet du pico de Garmo Negro 3051 m, le Vignemale et le massif du Monte Perdido

Du sommet du pico de Garmo Negro 3051 m, la crête Argualas Algas et au-dessus la sierra de la Partacua et la Collarada

Du sommet du pico de Garmo Negro 3051 m, le pic du Midi d`Ossau tel un poisson dans la mer de nuages, poursuivi par les requins Anie, Trois Rois, Ansabère et Acherito

Descente du sommet du pico de Garmo Negro, versant Argualas  Descente vers le collado de Argualas, face au pico de Argualas

Du collado de Argualas 2860 m, le Vignemale et le Balneario de Panticosa  Harde d`isards à la Mallata Baja de Argualas

Descente vers le Balneario de Panticosa  Passage à la fuente de la Laguna

Arrivée à l`ibon del Balneario de Panticosa 1660 m  De l`aire de stationnement du Balneario de Panticosa 1660 m, regard vers les picos de Argualas, Garmo Negro et Aguja de Pondiellos




Le Balaïtous

* 6 août 2016, depuis l'aire de stationnement de la maison du Parc National de la Porte d'Arrens (1470 mètres.) au terminal de la route D 105 à Arrens-Marsous, en passant sur la passerelle qui enjambe le gave d'Arrens pour traverser la sapinière de Bédout en lacets direction générale Sud-Est, sortir du bois pour prendre une direction Sud et aller longer le lac de Suyen par sa rive droite (1536 mètres), puis laisser filer vers le Sud-Sud-Est l'itinéraire du Port de la Peyre Saint Martin pour bifurquer à droite Sud, passer près de la cabane de Doumblas (1563 mètres), traverser le Gave d'Arrens et passer près de la Toue de Doumblas, laisser filer à gauche le sentier qui rejoint l'itinéraire du Port de la Peyre Saint Martin pour remonter direction générale Ouest sur l'itinéraire de Larribet, passer à la Claou (1739 mètres), continuer Sud-Ouest en rive gauche du ruisseau de Larribet afin de remonter le vallon, passer sous la Toue de Larribet et infléchir Sud-Sud-Ouest pour passer à la cote 1883, remonter en lacets et passer au refuge de Larribet (2060 mètres), continuer direction Sud-Ouest, franchir la brèche de la Garénère (2189 mètres), descendre en passant au-dessus de la rive droite du lac inférieur de Batcrabère coté 2116, remonter Sud-Ouest et passer rive droite du lac supérieur de Batcrabère (2180 mètres), puis atteindre le lac inférieur de Micoulaou (2302 mètres), monter Est jusqu'au lac Supérieur de Micoulaou (2362 mètres) et revenir au lac inférieur de Micoulaou (2302 mètres).

* 7 août 2016, epuis le lac Inférieur de Micoulaou (2302 mètres), montée Est jusqu'au lac Supérieur de Micoulaou (2362 mètres) pour y virer Sud-Sud-Ouest, descendre dans une cuvette pour remonter plein Sud à flanc et au-dessus de la rive gauche du vallon qui mène au col Noir pour atteindre, à droite de ce col, la brèche frontière des Ciseaux (2621 mètres), descendre Sud-Est sur le versant espagnol puis (2600 mètres) réaliser une traversée à flanc direction Est et passer à gauche du Rocher du déjeuner (2644 mètres), remonter toujours direction Est vers l'abri Michaud (2698 mètres), y remonter à gauche la zone d'éboulis direction Nord-Est, longer à gauche la base des falaises puis atteidre la crête fontière, la remonter à droite puis la quitter (2880 mètres) pour atteindre, à gauche, l'entrée de la vire nommée Grande Diagonale que l'on remonte pour l'abandonner peu avant son terme (brèche des Isards) en s'engageant à droite dans une cheminée (3050 mètres) qui mène sur le vaste sommet du Balaïtous ou pico de los Moros (3144 mètres) et revenir par le même itinéraire en passant par le lac intermédiaire de Micoulaou (2333 mètres).

Schéma itinéraire Balatous


Partis à 15 h45 avec Odile et Pierre, nous passerons à la Claou à 17 heures et ferons un arrêt au refuge de Larribet que nous quitterons à 18 h20 après avoir fait le plein d'eau. A partir de la brèche de la Garénère, nous serons dans les nuages. Sur un replat situé au-dessus de la rive droite du lac supérieur de Batcrabère, un groupe de jeunes encadrés par deux adultes qui semblaient ignorer le réglement du Parc National des Pyrénées dans lequel ils se trouvaient, faisaient un feu près de leurs tentes, alimenté par des branches de rhododendrons fraîchement coupées. Peu après nous passerons au-dessus des nuages et à 19 h45 nous trouverons un superbe emplacement de bivouac une dizaine de mètres au-dessus de la rive gauche du lac inférieur de Micoulaou. Face à nous, au Sud-Sud-Ouest, il y a un col qui nous tendait les bras, mais après être monté près du lac supérieur de Micoulaou pour repérer le col Noir à l'Est duquel nous irons demain pour traverser la crête frontière par la brèche des Ciseaux, nous aurons la confirmation que le col Noir et la brèche des Ciseaux (non visible) sont situés plein Sud et nettement plus à l'Est que le col que nous avions en face de nous qui n'était autre que les Passes de la Barane. Nous souperons devant une magnifique tombée de nuit et nous aurons la chance d'assister à "la nuit des étoiles". Le lendemain, après avoir laissé quelques affaires sur place, nous quitterons l'aire de bivouac à 7 heures pour passer au-dessus du lac intermédiaire de Micoulaou afin d'aller visiter le lac Supérieur de Micoulaou ainsi que d'autres laquets. Ce crochet ajoutera une cinquantaine de mètres de dénivelé à l'itinéraire normal qui longe la rive gauche du lac intermédiaire de Micoulaou, mais la beauté de ces lieux méritait bien le détour. Après être descendus, sur de gros blocs d'éboulis, dans une cuvette bordée par quelques névés, nous remonterons en louvoyant sur et entre de gros blocs d'éboulis et de la caillasse puis en visant la brèche des Ciseaux que l'on commencera à apercevoir à droite du col Noir. La dernière partie de la montée est raide, sur du terrain fuyant, nous parviendrons à la brèche des Ciseaux à 8 h20. La descente sur le versant espagnol est également raide sur une cinquantaine de mètres, jusqu'à rejoindre le sentier venant du proche col Noir qui nous mènera en légère descente et à flanc dans le pierrier où des traces de sentes zigzaguent dans la raide pente. A 9 heures nous passerons près de l'abri Michaud et à 9 h40 nous aborderons la vire nommée Grande Diagonale, étroite et aérienne à son début elle s'élargit ensuite et la pente devient plus raide. Jusqu'au sommet il faudra se montrer prudent car des portions sont recouvertes d'éboulis croulants avec des pierres qui ne demandent qu'à partir. Avant de parvenir à la brèche des Isards, qu'il ne faut pas atteindre, nous croiserons un groupe de cinq montagnards espagnols arrivant de cette brèche qu'ils avaient franchi par le Nord après avoir traversé la crête frontière au col Noir pour aller gravir le Cap Peytier-Hossard. Ils n'avaient pas oser gravir la cheminée qui permet de quitter la Grande Diagonale et nous leur indiquerons le départ de cette voie qui est considérée comme étant la voie normale du Balaïtous et que nous emprunterons. Elle présente quelques passages d'escalade facile où il faut quand même se montrer prudent. Les risques de chutes de pierres y étant très élevés, nous avions mis les casques sur la tête à l'entrée de la vire nommée Grande Diagonale. De 10 h50 à 11 h25 nous serons au sommet du Balaïtous ou pico de los Moros pour y savourer un panorama à couper le souffle et discuter avec d'autres montagnards français et espagnols. Après une descente prudente et une remontée au col des Ciseaux nous retrouverons le versant français sur une raide pente où le terrain fuyant nous imposera la vigilance. Nous contournerons le lac intermédiaire de Micoulaou par les pelouses de sa rive gauche et ayant récupéré notre matériel près de l'aire de bivouac, de 15 heures à 16 h10 nous déjeunerons au bord du lac inférieur de Micoulaou, face au Balaïtous. Nous passerons près du refuge de Larribet à 17 h20. En longeant le lac de Suyen, nous verrons des gens qui avaient dressé leur tente près du déversoir malgré l'interdiction par le règlement du Parc National. Nous retrouverons la voiture à 19 h45 après deux très belles journées bien ensoleillées et un dénivelé positif d'environ 1800 mètres pour autant de négatif.

Cartes IGN 1:25000 Vignemale Ossau Arrens Cauterets Parc National des Pyrénées 1647 OT, IGN espagnol Signa et Instituto Geográfico de Aragón IDEAragon.

Départ de la maison du Parc National de la Porte d`Arrens (1470 m)  Papillon Gazé ou Piéride de l`aubépine (Aporia crataegi) entre la sapinière de Bédout et le lac Suyen

Passage au lac de Suyen (1536 m)

La Toue de Doumblas  Passage sortie de la Claou (1739 m)

Traversée du ruisseau de Larribet  Arrivée au refuge de Larribet (25060 m)

Le lac inférieur de Batcrabère (2116 m)  Regard derrière vers le lac supérieur de Batcrabère

Progression vers le lac inférieur de Micoulaou, face aux Passes de la Barane  Du lac inférieur de Micoulaou (2302 m), le col Noir et les Passes de la barane

Montée vers le lac supérieur de Micoulaou pour le repérage du col Noir et des Passes de la Barane  De l`aire de bivouac (2310 m), tombée du jour sur le Balatous

De l`aire de bivouac (2310 m), tombée du jour sur la vallée

Du lac inférieur de Micoulaou (2302 m), le lever du jour  Du lac inférieur de Micoulaou, montée vers le lac supérieur

Passage près d`un laquet, devant le col Noir  Passage près d`un laquet dans lequel se reflète le pic Palas

Montée vers la brèche des Ciseaux  Montée vers la brèche des Ciseaux

Montée vers la brèche des Ciseaux (Photo de Pierre)  De la brèche des Ciseaux (2621 m), descente sur le versant espagnol

En descendant versant espagnol, regard vers la brèche des Ciseaux  Dans le pierrier du versant espagnol, sur la sente venant du col Noir

Passage près de l`abri Michaud (2698 m)  Au-dessus de l`abri Michaud, montée vers la crête frontière, Arriel et Ossau dans le dos

Montée vers la crête frontière (Photo de Pierre)  Depuis la crête frontière, la Grande Diagonale

Remontée de la Grande Diagonale avec le pic et les lacs d`Arriel dans le dos

En remontant la Grande Diagonale  En remontant la Grande Diagonale, la bifurcation

En remontant la Grande Diagonale, avant la bifurcation (Photo de Pierre)  Remontée de la cheminée donnant accès au sommet du Balatous

Remontée de la cheminée donnant accès au sommet du Balatous  Arrivée au sommet du Balatous (3144 m)

Au sommet du Balatous (3144 m), devant le Vignemale

Au sommet du Balatous (3144 m) sommeille la stèle de Ledormeur

Du sommet du Balatous (3144 m), pic du Midi de Bigorre, Arbizon, Néouvielle et pic Long  Du sommet du Balatous (3144 m), Vignemale, Taillon et picos del Infierno

Du sommet du Balatous (3144 m), picos del Infierno, Garmo Negro et Algas Argualas  Du sommet du Balatous (3144 m), Retona, Collarada, Aspe, Visaurin, Arriel et Ossau

Du sommet du Balatous (3144 m), Sesques, Palas, Ger, Tourettes

Départ du sommet du Balatous (3144 m) devant Gabizos et Soum de Bassia  Descente de la cheminée vers la Grande Diagonale

Marguerite des Alpes (Leucanthemopsis alpina), dans la cheminée du Balatous (3120 m)  Descente de la cheminée vers la Grande Diagonale

Descente vers les lacs de Micoulaou

Du lac inférieur de Micoulaou (2302 m), le Balatous  Le lac inférieur de Batcrabère

Retour vers la cabane de Doumblas  Traversée de la passerelle qui enjambe le gave pour retrouver la maison du Parc National

 

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement