Pyrénées 3000 (massif Pic Long Néouvielle)

 
 

 

Le pic de Campbieil et le pic d'Estaragne

* 8 octobre 1997 depuis le pont d'Estaragne (2079 mètres) sur la route D 929 au-dessus d'Aragnouet-Fabian, en remontant au Sud par la rive gauche le vallon d'Estaragne, pour infléchir Sud-Ouest (2192 mètres) et garder cette direction générale en réalisant l'ascension du pic d'Estaragne (3006 mètres), en descendre en suivant la crête au Sud-Ouest jusqu'au col coté 2922, pour suivre en contrebas à droite cette crête direction Sud-Ouest afin de gravir le pic de Campbieil (3173 mètres), descendre par les éboulis du flanc Nord-Ouest, pour passer à la cote 2852, continuer la descente au Nord et passer par l'étang coté 2591, puis aller longer la rive droite du lac de Cap de Long jusqu'au barrage (2175 mètres) afin d'y suivre la route D 929 qui ramène au Sud-Est au point de départ.

Quel panorama du sommet du pic de Campbieil, seule ombre, les nuages qui voilent le massif du Monte Perdido puis qui nous envelopperont en suivant. La seule personne rencontrée fut, à notre passage au barrage de Cap de Long, le patron de la boutique grand amateur d'isards. Il nous a précisé qu'il était exceptionnel qu'à cette date sa boutique soit ouverte car les autres années la neige était présente. Partis, avec Marcel, à 8 heures nous étions de retour à 16 h40 avec 1300 mètres de dénivelé positif et autant de négatif dans les jambes.

Carte IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET.

Du sommet du pic d Estaragne, le lac d Orédon et le vallon d Estaragne

Sommet du pic d Estaragne Du sommet du pic d Estaragne, Piau-Engaly

 
Panorama depuis le sommet du pic d`Estaragne 3006 m

Du sommet du pic de Campbieil, le pic du Midi de Bigorre et le lac de Cap de Long

Panorama du sommet du pic de Campbieil 3173 m


Le pic de Néouvielle

* 28 août 1998 ascension du pic de Néouvielle (3091 mètres) depuis l'aire de stationnement du lac d'Aubert (2170 mètres) au terminal de la route D 177 au-dessus d'Aragnouet-Fabian, en allant chercher au Sud le barrage (2150 mètres) pour le traverser Sud-Ouest et aller remonter plein Sud dans la montagne des Laquettes, bifurquer à l'Ouest (2200 mètres) puis infléchir au Nord pour traverser la crête de Barris d'Aubert à la Brecque de Barris (2439 mètres), continuer direction générale Ouest vers la Brèche de Chausenque et sans l'atteindre changer de direction (2700 mètres) pour remonter au Sud le vallon des Glaciers du Néouvielle et atteindre la crête qui mène à droite au sommet.

Dans la zone d'éboulis située sous les glaciers de Néouvielle (je n'y ai vu que des névés) vers 2800 mètres, j'ai doublé un pyrénéiste qui encadrait son fils d'une dizaine d'années, contrarié, il le tirait pour essayer de repasser devant en vain car je ne "vendangeais" pas. 1100 mètres de dénivelé positif et autant de négatif en 7 heures.

Carte IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET.

Du sommet du pic de Néouvielle, Pic Long et massif du Monte Perdido Gavarnie

Du sommet du pic de Néouvielle, le lac de Cap de Long Du sommet du pic de Néouvielle, le pic de Campbieil et le Pic Long

Du sommet du pic de Néouvielle, le pic du Midi de Bigorre

Panorama du sommet du pic de Néouvielle

 

Le Turon de Néouvielle

* 29 juillet 2003 ascension du Turon de Néouvielle (3035 mètres) depuis le Camp Rollot (1560 mètres) au-dessus de Barèges, en passant par le lac et le refuge de la Glère (2150 mètres), le lac de Coume Escure, le lac de l'Oueil Nègre, le lac de la Manche (2351 mètres), le lac Estelat Inférieur (2399 mètres), le lac Estelat Supérieur (2423 mètres), le vallon de Coume Estrète et le col de Coume Estrète (2767 mètres) avec retour par le vallon et le glacier de Maniportet, le lac Bleu, les lacs Verts, le lac de la Mourèle (2292 mètres), le lac de Mounicot, le lac d'Astazou et le lac de la Glère.

Parti à 7 h15, j'arrive à 12 h30 au sommet du Turon de Néouvielle surmonté de deux tourelles de pierres empilées d'une hauteur de 2 mètres chacune et en prime un magnifique panorama. Il y avait là un groupe d'une quinzaine de personnes qui avaient passé la nuit au refuge de la Glère (surpeuplé lorsque j'y suis passé le matin). Cette journée m'aura fait, connaître une bonne quinzaine de lacs et laquets, voir du monde un peu partout (randonneurs et pêcheurs) un hélicoptère qui faisait des ronds dans les eaux du lac de la Glère, marcher à travers beaucoup de Granit et d'éboulis pour être de retour  au Camp Rollot à 16 h15, avec 1700 mètres de dénivelé positif et autant de négatif dans les jambes.

Carte IGN 1:25000 Gavarnie Luz-Saint-Sauveur Parc National des Pyrénées 1748 OT.

Au-dessus du lac et du refuge de la Glère Le lac Estelat Supérieur 2423 m, et le couloir enneigé qu il faut remonter

Du sommet du Turon de Néouvielle, Pic Long et massif de Monte Perdido Gavarnie

Du sommet du Turon de Néouvielle, pic Long sommets de Gavarnie et la Pointe Reboul-Vidal (3007 m) Du sommet du Turon de Néouvielle, Taillon et Vignemale

Du sommet du Turon de Néouvielle, le Vignemale Du sommet du Turon de Néouvielle, le vallon du glacier de Maniportet

 

Le pic Maou et et le pic Maubic

* 20 juillet 2004 depuis l'aire de stationnement du barrage de Cap de Long (2175 mètres) au terminal de la route D 929 au-dessus d'Aragnouet-Fabian, en longeant Nord-Ouest puis Ouest-Sud-Ouest (2320 mètres) la rive droite du lac de Cap de Long, pour descendre et traverser le torrent d'alimentation nommé ruisseau de Cap de Long (2200 mètres), en remonter au Sud sa rive gauche pour passer au petit lac (étang) (2591 mètres), continuer direction générale Sud et passer à la cote 2786, au Gourg de Cap de Long (2845 mètres), à la Hourquette de Cap de Long (2902 mètres) pour y suivre au Nord-Ouest la crête, passer sur l'avant sommet (3055 mètres) et escalader le mur qui permet d'atteindre le sommet du pic Maou (3074 mètres), en revenir par le même itinéraire jusqu'à la cote 2786 pour ensuite faire l'ascension du pic Maubic (3058 mètres) par sa crête Est-Sud-Est et revenir par la même crête retrouver l'itinéraire de montée à la cote 2786.

Il était 6 h50 lorsque j'avais quitté l'aire de stationnement du barrage de Cap de Long. Lors de mon passage au Gourg de Cap de Long, j'ai eu la chance d'y voir une superbe vague de 30 centimètres provoquée par l'affaissement du névé qui le bordait en rive droite. Après avoir escaladé le mur vertical d'une quinzaine de mètres (bonnes prises mais exposé III) qui défend le sommet, il sera 11 h38 à mon arrivée au sommet du pic Maou où il n'y avait pas un chat. Une journée de juillet sans rencontre (sauf à mon retour au barrage à 17 h50, où il y avait une foule de touristes) c'est rare, il est vrai que la météo avait prévu des orages.

Carte IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET.

Reflets du pic de Néouvielle sur les eaux du lac de Cap de Long Passage au Gourg de Cap de Long 2845 m

De l avant sommet 3055 m du pic Maou, le mur à escalader qui défend le sommet

Du sommet du pic Maou, le pic de Campbieil

Du sommet du pic Maou, pic Badet et Pic Long Du sommet du pic Maou, le pic de Néouvielle

Du sommet du pic Maubic, fleurettes et pic de Néouvielle Du sommet du pic Maubic, le pic de Campbieil

Du sommet du pic Maubic, pic Badet et glacier de Pays Baché Du sommet du pic Maubic, le lac Tourrat

 

Le pic des Trois Conseillers

* 3 août 2004 ascension du pic des Trois Conseillers (3039 mètres) depuis l'aire de stationnement du lac d'Aubert (2170 mètres) au terminal de la route D 177 au-dessus d'Aragnouet-Fabian, en allant chercher au Sud le barrage (2150 mètres) pour le traverser Sud-Ouest et aller remonter plein Sud dans la montagne des Laquettes, bifurquer à l'Ouest (2200 mètres) puis infléchir au Nord pour traverser la crête de Barris d'Aubert à la Brecque de Barris (2439 mètres), continuer direction générale Ouest pour aller traverser la Brèche de Chausenque (2790 mètres), descendre à l'Ouest vers les lacs Verts (2650 mètres), pour remonter au Sud les éboulis du flanc Ouest du pic de Néouvielle, le glacier de Maniportet et aller chercher à l'Est la Brèche de Néouvielle (2926 mètres) pour suivre la crête au Sud-Ouest jusqu'au sommet. Retour par le même itinéraire.

Parti seul à 7 heures de l'aire de stationnement du lac d'Aubert, à la Brèche de Chausenque j'ai croisé des randonneurs venant du refuge de la Glère qui allaient au pic de Néouvielle. La descente vers les lacs Verts est très raide. A 11 h45 j'étais au sommet du pic des Trois Conseillers et le soleil qui brillait jusque là commençait à se voiler. Dans la descente, à 12 h30, en traversant les éboulis du flanc Ouest du pic de Néouvielle, j'ai été fauché par des chutes de pierres pour retomber quelques mètres plus bas sur le dos mais heureusement sur le sac. Résultat : légère entorse de la cheville gauche, multiples éraflures mais surtout une profonde plaie provoquée par une grosse pierre tranchante qui m'a touché derrière la cuisse droite, 5 centimètres au-dessus de l'articulation. Avec des soins de fortune pour essayer d'arrêter le saignement (neige et pansements) et sous l'orage je retrouvais la voiture à 16 h30 avec 1300 mètres de dénivelé positif et autant de négatif dans les jambes. De retour à Pau, à 19 heures j'étais allongé sur une table d'opération de la clinique Marzet où on me posait 5 points de suture.

Carte IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET.

De la Brecque de Barris 2439 m, le pic de Néouvielle et la Brèche de Chausenque De la Brèche de Chausenque, le vallon de Maniportet

Du sommet du pic des Trois Conseillers, le pic de Néouvielle Dui sommet du pic des Trois Conseillers, le lac de Cap de Long

Du sommet du pic des Trois Conseillers, pics Campbieil et Badet et Pic Long Du sommet du pic des Trois Conseillers, les pics Long, Badet et Turon de Néouvielle

Du sommet du pic des Trois Conseillers, le vallon du glacier de Maniportet vers lesquels on va redescendre

 

Le pic Badet

* 13 septembre 2005 ascension du pic Badet (3160 mètres), depuis l'aire de stationnement du barrage de Cap de Long (2175 mètres) au terminal de la route D 929 au-dessus d'Aragnouet-Fabian, en longeant Nord-Ouest puis Ouest-Sud-Ouest (2320 mètres) la rive droite du lac de Cap de Long, pour descendre et traverser le torrent d'alimentation nommé ruisseau de Cap de Long (2200 mètres), en remonter au Sud sa rive gauche pour passer au petit lac (étang) (2591 mètres), continuer direction générale Sud et passer à la cote 2786, au Gourg de Cap de Long (2845 mètres) pour remonter Nord-Nord-Est puis virer (2900 mètres) direction Sud-Ouest afin de remonter la combe qui mène sur la crête entre le pic Maou et le pic Badet et la gravir au Nord pour atteindre le sommet. Retour par le même itinéraire.

Il était 10 heures lorsque j'avais quitté, sous le crachin, le barrage de Cap de Long. Plus haut, dans le brouillard, la mauvaise visibilité a fait que j'étais d'abord arrivé sous la crête sommitale du pic Maou pour redescendre d'environ 150 mètres de dénivelé et retrouver la bonne combe d'éboulis. La crête du pic Badet enfin abordée est aérienne, j'y croise un groupe de 4 alpinistes bordelais qui étaient partis faire le Pic Long et qui avaient fait demi-tour au pic Badet pour cause de temps bouché. Je repère bien les passages clés pour le retour car il ne faut pas y faire de raté, le vide est présent de chaque coté. Deux autres randonneurs attendaient une trouée des nuages sur la crête entre le Maou et le Badet. Après 1300 mètres de dénivelé positif, à 14 h25 je rajoutais une pierre sur l'énorme cairn sommital du pic Badet et à 17 h15 j'étais de retour à la voiture.

Carte IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET.

 En boudure du lac de Cap de Long, danger chute de pierres Passage près de l étang coté 2591 m

Sommet du pic Badet surmonté d un imposant cairn Du sommet du pic Badet, le Pic Long

Du sommet du pic Badet, la crête et les Gourgs de Cap de Long En redescendant du pic Badet une trouée permet de le voir avec le pic Long

 

Le pic de Campbieil et le pic de Lentilla

* 11 octobre 2005 depuis l'aire de stationnement du barrage de Cap de Long (2175 mètres) au terminal de la route D 929 au-dessus d'Aragnouet-Fabian, en longeant Nord-Ouest puis Ouest-Sud-Ouest (2320 mètres) la rive droite du lac de Cap de Long, pour descendre et traverser le torrent d'alimentation nommé ruisseau de Cap de Long (2200 mètres), en remonter au Sud sa rive gauche pour passer au petit lac (étang) (2591 mètres), continuer direction générale Sud et passer à la cote 2786, à la cote 2852, au-dessus de la rive droite du Gourg de Cap de Long (2845 mètres), pour aller chercher plein Sud la crête au-dessus et au Sud-Est de la Hourquette de Cap de Long (2950 mètres) et la suivre à l'Est pour passer au sommet de Campbieil Sud-Sud-Ouest ou pic de Lentilla (3157 mètres), continuer au Nord-Est sur la crête pour terminer l'ascension au sommet du pic de Campbieil (3173 mètres). Descente dans les éboulis du flanc Nord-Ouest du pic de Campbieil pour retrouver l'itinéraire de montée à la cote 2852.

Avec Jean-Marc, nous quittons le barrage de Cap de Long à 8 h10, lorsque nous passons à l'étang (2591 mètres) nous croisons un randonneur qui allait faire demi-tour à cause du mauvais temps (il ne connaissait pas ce secteur). Il changera d'avis et décidera de nous suivre de loin. Après être passés à 12 h26 au Campbieil Sud-Sud-Ouest ou pic de Lentilla (3157 mètres) où il neigeait et on n'y voyait pas à dix mètres, nous recroiserons notre randonneur qui arrivait d'un autre sommet de même altitude. En continuant sur la crête, après être passés sur un autre sommet d'où arrivait le randonneur, nous atteignons un peu plus loin le sommet du pic de Campbieil à 12 h44 toujours dans les nuages avec un peu de neige. On y boira le champagne pour fêter les premiers trois mille de Jean-Marc et après une "descente" tranquille nous retrouverons la voiture à 17 heures avec 1300 mètres de dénivelé positif et autant de négatif dans les jambes.

Carte IGN 1:25000 Néouvielle Vallée d'Aure Parc National des Pyrénées 1748 ET.

Le lac de Cap de Long dominé par le Ramoun Passage à l étang coté 2591 m

Passage au sommet du Campbieil Sud-Sud-Ouest ou pic de Lentilla Sommet de Campbieil S-S-O ou pic de Lentilla dans les nuages

Sommet du pic de Campbieil dans les nuages Tchin tchin au sommet du pic de Campbieil dans les nuages

 

Le pic Maubic

* 14 juillet 2011, depuis l'aire de stationnement du barrage de Cap de Long au terminal de la route D 929 à Aragnouet-Fabian (2175 mètres) en allant remonter à l'Ouest la rive droite du lac de Cap de Long (2320 mètres) pour descendre traverser le ruisseau de Cap de Long puis le bassin marécageux (2179 mètres), remonter à l'Ouest à la Hourquette de Bugarret (2614 mètres), descendre à l'Est vers le vallon de Bugarret pour faire demi-tour (2550 mètres) et revenir par le même itinéraire au bassin marécageux en amont du lac de Cap de Long (2179 mètres) pour remonter direction Sud en rive gauche du torrent de Cap de Long, le traverser (2300 mètres) pour suivre en rive gauche vers le Sud les sentes et cairns qui mènent, après avoir retraversé le torrent et surmonté un ressaut, au laquet non nommé coté 2591, pour passer sur sa rive gauche et continuer la remontée en direction Sud-Ouest pour prendre pied sur la crête Est du pic Maubic à la cote 2889 et la suivre jusqu'au sommet du dit pic Maubic (3058 mètres). Retour par la crête Est jusqu'à la cote 2889, pour y continuer direction Sud-Est chercher le replat coté 2786 afin d'y suivre au Nord-Est la rive droite du ruisseau de Cap de Long, et retrouver l'itinéraire de montée au laquet coté 2591 qui ramène au Nord vers le lac de Cap de Long puis à l'Est au barrage.

Notre objectif du jour était d'aller vers les pics de Crabounouse et de Bugarret en passant par la Hourquette de Bugarret et le lac Tourrat, nous voici donc partis du barrage de Cap de Long, avec Peio à 6 heures, dans le brouillard qui n'offrait qu'une faible visibilité et sur un sol gorgé d'eau de pluie. A 6 h54 nous passerons au point haut sur la rive droite du lac de Cap de Long puis après avoir recherché le meilleur endroit pour traverser le torrent de Cap de Long qui avait un énorme débit, puis la zone de marécages, nous commencerons à 7 h39 la remontée vers la Hourquette de Bugarret que nous atteindrons à 8 h40. On n'y voyait pas à plus de vingt mètres et après une pause pour récupérer de la rude montée, à 8 h55 nous commencerons la descente vers le vallon de Bugarret. Vers 2550 mètres, avec un froid glacial, dans le brouillard le plus complet et sur un terrain détrempé où cailloutis et pierres ne demandaient qu'à glisser, nous déciderons de renoncer à notre objectif et de revenir en arrière, on aura peut-être l'occasion d'y retourner avec une météo plus clémente. Nous retrouverons la zone de marécages à 10 h15 et comme c'était encore un peu tôt, et que la route de Lannemezan à Guchen était barrée pour cause de passage du tour de France cycliste, et que le vallon de Cap de Long nous tendait les bras, nous déciderons d'aller vers le laquet coté 2591 et pourquoi pas de pousser vers le pic Maubic. Après avoir réalisé une remontée hors traces en rive gauche du torrent de Cap de Long, au milieu des rhododendrons qui dissimulent d'énormes trous, nous irons retrouver les sentes de la voie normale, sur la rive droite vers 2320 mètres, à 10 h44. Après avoir remonté un raide ressaut où par endroits il faut poser les mains, nous parviendrons au laquet coté 2591 à 11 h30 pour y faire une halte et constater que si le brouillard était un peu moins dense, le plafond nuageux le remplaçait avantageusement et "rabotait" les crêtes. A 11 h50 nous déciderons malgré tout de poursuivre vers le pic Maubic. Après avoir remonté des zones d'éboulis, de gros blocs, de névés, où subsistaient le grésil et la neige tombés la veille, nous parviendrons au sommet à 13 h45 après avoir croisé un sympathique couple basque de Iruna (Pamplona ou Pampelune) qui en revenait. Nous y ferons une pause restauration qui nous permettra de voir, au bénéfice de quelques trouées, les pics Long, Badet, de Campbieil, l'Aiguille et le lac Tourrat ainsi que les restes du glacier de Pays Baché. Nous entendrons un énorme bruit, venant semble-t-il du vallon de Bugarret, qui durera une vingtaine de secondes, comme une cascade de pierres, peut-être un pan de montagne qui s'est effondré ? Nous repartirons à 14 h30 pour passer au laquet coté 2591 à 15 h55, et commencer la remontée de la rive droite du lac de Cap de Long à 16 h55 pour retrouver la voiture à 18 h15 après un dénivelé positif d'environ 1600 mètres, pour autant de négatif.

Carte IGN 1:25000 Gavarnie Luz-Saint-Sauveur Parc National des Pyrénées 1748 OT.

 

En longeant la rive droite du long lac de Cap de Long pour se rendre à son bassin d`alimentation traversée du torrent de Cap de Long, dans le bassin d`alimentation du lac

Pour cause de mauvaises conditions météorologiques, retour du vallon de Bugarret à la Hourquette de Bugarret 2614m retour vers le bassin d`alimentation du lac de Cap de Long, les nuages font un bain de vapeur

Remontée en rive gauche du torrent de Cap de Long qui cascade Traversée du torrent de Cap de Long vers 2300 mètres

Remontée du raide ressaut sous le laquet coté 2591 Du ressaut menant au laquet coté 2591, regard derrière vers le lac de Cap de Long

Arrivée au laquet coté 2591 Du laquet coté 2591, regard derrière vers une trouée de nuages qui laisse apparaître un coin de ciel bleu au-dessus de la Hourquette de Bugarret

Montée vers la moraine noire du pic Maubic Remontée de la crête Est du pic Maubic

En remontant la crête Est du pic Maubic, le pic Badet fait une apparition furtive Remontée de la crête Est du pic Maubic, non loin du sommet

Avant d`arriver au sommet du pic Maubic, regard à gauche vers les restes du glacier de Pays Baché

En remontant la crête Est du pic Maubic, le pic Long fait son apparition Le dernier ressaut à franchir avant d`arriver au sommet du pic Maubic

Sommet du pic Maubic 3058 mètres Du sommet du pic Maubic 3058 mètres, les nuages dansent autour du pic Long

Fleurs au sommet du pic Maubic 3058 mètres Après une pause restauration, il ne reste plus qu`à quitter le sommet du pic Maubic 3058 mètres, en laissant le pic Long dans le dos

Départ du sommet du pic Maubic en suivant la crête Est, une trouée rend visible le lac et l`Aiguille Tourrat

Descente dans les éboulis du pic Maubic Fleurs dans les éboulis du pic Maubic à 2850 mètres

Descente vers le laquet coté 2591 et le lac de Cap de Long Du laquet coté 2591, regard derrière vers le couloir emprunté pour la descente directe

Après le laquet coté 2591, encore une zone de gros blocs de granit à traverser Descente vers le lac de Cap de Long

Sur la rive droite du looooooooooooooooong lac de Cap de Long Retour vers le barrage du lac de Cap de Long où nous attend la voiture

  

 

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement