Pyrénées 3000 (massif Monte Perdido Gavarnie 2)

 
 

Le Cilindro del Marboré et le Piton S W del Cilindro

* 28 août 2010 depuis l'aire de stationnement du col de Tentes (2208 m.) en bordure de la route D 923 au Sud-Ouest de Gavarnie, en suivant au Sud-Ouest la route qui se termine au Port de Boucharo (2270 m.), pour ensuite continuer direction Est sur le sentier qui traverse presque horizontalement le flanc Nord du Taillon, pour remonter direction générale Nord-Est et traverser le torrent issu du glacier du Taillon, passer au col des Sarradets (2589 m.), au refuge des Sarradets ou de la Brèche de Roland (2587 m.), monter au Sud vers la Brèche pour ensuite prendre pied sur le glacier de la Brèche (2721 m.), le remonter pour franchir la Brèche de Roland (2807 m.) et longer en descente Sud-Est la base des falaises Sud du versant espagnol pour passer en légère montée le Paso de los Sarrios ou Pas des Isards, puis au-dessus du Cuello de los Sarrios ou col des Isards (2749 mètres), continuer la montée Est-Nord-Est vers le cirque entre le Casque et la Tour pour ensuite suivre direction Est la vire qui longe les falaises de la Tour pour continuer sur la Terrasse Inférieure, remonter une cheminée (celle de gauche) pour accéder à la Terrasse Supérieure (2825 m.) afin de la suivre en traversée Est et en légère montée pour passer au Collado de la Cascada ou col de la Cascade (2931 mètres), descendre Est en traversant l'Aven du Marboré pour arriver au Sud du pic du Marboré et y remonter une petite muraille afin de suivre vers le Sud-Est et l'Est une nouvelle terrasse qui contourne par le Sud le Cilindro del Marbore et son Piton S W, passer au-dessus et à gauche du Pequeno Lago Helado pour remonter à l'Ouest le couloir Oriental du Cilindro del Marbore qui débouche sur sa crête Sud-Sud-Ouest à la Hourquette (3184 m.), monter à gauche au sommet du Piton S W del Cilindro ou Piton Sud-Ouest du Cylindre (3194 m.), revenir à la Hourquette (3184 m.) pour gravir en face une cheminée (celle de gauche) et suivre la crête au Nord-Est pour franchir une dalle lisse et terminer l'ascension au sommet du Cilindro del Marboré ou Cylindre du Marboré (3328 m.). Retour par l'itinéraire de montée.

Partis à 6 h30 avec la lumière de la lune, avec Peio (Pierre), José, Bernard et Gérard, nous passerons devant le refuge des Sarradets ou de la Brèche de Roland à 8 h 20, pour franchir la Brèche de Roland à 9 h10 après avoir mis les crampons pour traverser le glacier. Nous ferons une partie de l'itinéraire avec un couple d'espagnols de Bilbao et à 10 h50 nous serons au pied des cheminées (deux diagonales parallèles montant de la droite vers la gauche) qui donnent accès à la Terrasse supérieure. Nous gravirons celle de gauche, un peu plus difficile que celle de droite, pour nous familiariser avec la petite escalade car la cheminée du Cilindro sera encore plus délicate. Du col de la Cascade jusqu'à la cheminée située au Sud du pic du Marboré, où nous serons à 12 heures et en haut de laquelle nous ferons un petit arrêt restauration, l'itinéraire était presque entièrement enneigé. Après avoir remonté les éboulis croulants et traversé deux névés dans le couloir Oriental du Cilindro del Marbore, à 13 h20 nous atteindrons le sommet du Piton S W del Cilindro. Après une bonne halte de 13 h25 à 13 h45 à la Hourquette, d'où on pouvait voir les randonneurs escalader les cheminées ou les désescalader sans corde (celle de gauche) ou avec un rappel de 30 mètres (celle de droite) notre choix se portera pour l'escalade de la cheminée de gauche. Un peu plus haut sur la crête, le passage d'une dalle patinée avec de très petites prises et presque verticale sur 5 mètres demande de l'attention. Nous serons au sommet du Cilindro del Marbore à 14 h15 que nous quitterons, après avoir savouré longuement le somptueux panorama qu'il dévoile à 14 h45 pour faire un nouvel arrêt restauration de 15 h10 à 16 h15 à la Hourquette. A 20 h15 nous franchirons la Brèche de Roland d'où nous entendrons des chants basques remonter du refuge des Sarradets où nous ferons un bref arrêt pour discuter et chanter avec un groupe de jeunes tarbais. Au proche col des Sarradets nous avons assisté à un magnifique coucher de soleil et à partir de là, enveloppés par le brouillard et dans la nuit nous avons réalisé le retour à la lueur de nos lampes pour retrouver le col de Tentes à 22 h45 après un dénivelé positif d'environ 1700 mètres, pour autant de négatif et une superbe journée ensoleillée dans une ambiance chaleureuse.

Carte IGN 1:25000 Gavarnie Luz-Saint-Sauveur Parc National des Pyrénées 1748 OT.

Le jour de lève Progression vers le col des Sarradets

La lune au-dessus du Taillon Du col des Sarradets 2589 m, regard vers le massif du Vignemale au-dessus de la mer de nuages

Du col des Sarradets 2589 m, le refuge des Sarradets, la Tour et le Casque Du refuge des Sarradets et son échelle 2587 m, la Brèche de Roland

Remontée du glacier de la Brèche de Roland Passage de la Brèche de Roland 2807 m, sous le Piton Occidental

Depuis la Brèche de Roland 2807 m, le versant français et les Sarradets La vire qui longe la base des falaises du Casque, sur le versant espagnol

Le Paso de los Sarrios ou Pas des Isards et la Brèche de Roland Passage du Paso de los Sarrios ou Pas des Isards, équipé d`une chaîne... de montagne

Sur la vire qui traverse les falaises de la Tour du Marboré, le Casque dans le dos En longeant la vire qui traverse les falaises de la Tour du Marboré

Depuis la Terrasse Inférieure, rochers découpés avec vue sur l`Embalse de Ainsa Du Haut de la cheminée qui débouche sur la Terrasse Supérieure, vue sur la Terrasse Inférieure

La Tour dans le dos, et après passage du col de la Cascade, on longe la base des falaises de l`Epaule Traversée de l`Aven du Marboré encore bien ennneigé, face au Monte Perdido et à notre objectif le Cilindro del Marbore

Arrivée sous le Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré Contournement du Cilindro del Marbore par le Sud, le pic du Marboré dans le dos

La face Nord-Ouest du Monte Perdido  Passage au-dessus et à l`Ouest du Pequeno Lago Helado

Du couloir Est du Cilindro, le Monte Perdido et le Pequeno Lago Helado Arrivée au sommet du Piton S W del Cilindro 3194 m, le Cilindro del Marbore dans le dos

Du sommet du Piton S W del Cilindro, le Monte Perdido Du Piton SW del Cilindro, Le Taillon, le massif du Vignemale et les pics de la Cascade

Du sommet du Piton S W del Cilindro 3194 m, le Cilindro del Marbore et ses cheminées d`accès Escalade dans la cheminée de gauche du Cilindro del Marbore

Du haut de la cheminée, regard vers le sommet du Piton S W del Cilindro Dalle lisse, presque verticale de 5 mètres avec de très petites prises, sur la crête Sud-Ouest du Cilindro del Marbore

Juste avant d`arriver au Cilindro del Marbore, vue sur la face Nord-Ouest du Monte Perdido et sur le Pequeno Lago Helado Arrivée au sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, le Monte Perdido dans le dos

Au sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, le Monte Perdido dans le dos Au sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, le massif du Vignemale dans le dos

Du sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du marboré 3328 m, la face Nord-Ouest du Monte Perdido

Du sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, l`Embalse de Ainsa et la vallée de Ordesa Du sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, le Taillon, le Casque, la Tour et les pics de la Cascade

Du sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, le massif du Vignemale et le pic du Marboré

Du sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, les massifs Pic Long Néouvielle et de la Munia, Tuquerouye son lac Glacé

Du sommet du Cilindro del Marbore ou Cylindre du Marboré 3328 m, le massif de la Munia, la vallée de Pineta et le glaciar Superior du Monte Perdido Désescalade en rappel de la dalle lisse sur la crête Sud-Ouest du Cilindro del Marbore

Désescalade de la cheminée de gauche du Cilindro del Marbore Désescalade en rappel de la cheminée de droite du Cilindro del Marbore

Descente du couloir Est du Cilindro del Marbore Retour au-dessus du Pequeno Lago Helado

Retour au Paso de los Sarrios ou Pas des Isards équipé d`une chaîne... de montagne, face à la Brèche de Roland Passage du Paso de los Sarrios ou Pas des Isards, équipé d`une chaîne... de montagne

Retour à la Brèche de Roland 2807 m, et son Piton Occidental De la Brèche de Roland 2807 m, il faut redescendre vers les Sarradets

Regard derrière vers la Brèche de Roland et son glacier Du col des Sarradets 2589 m, avant de plonger dans le brouillard et la nuit, regard vers le pic du Marboré, les pics de la Cascade et la Tour



La Punta de las Olas
 
* 25 août 2011 Depuis la piste près de la Brecha (Brèche) de Arazas au-dessus de Nerin (2170 mètres), en suivant direction Est et en légère montée un large sentier pour passer près du Mirador de Ciarracils (2260 mètres) et suivre à droite Est puis Est-Nord-Est la Fajeta de Ciarracils afin de passer au Cuello Gordo (2185 mètres), pour continuer direction Nord-Est sur le flanc Ouest de la Sierra Custodia puis bifurquer à l'Est (2200 mètres) en suivant l'itinéraire balisé du GR 11 pour passer au Collado Superior de Goriz ou Collata Arrablo (2329 mètres) et continuer à l'Est pour quitter le GR 11 après une légère descente (2650 mètres) en remontant à gauche direction Nord une zone d'éboulis pour franchir un escarpement rocheux puis remonter une longue zone d'éboulis et suivre la croupe terminale rocheuse qui mène au sommet de la Punta de las Olas (3002 mètres). Retour par le même itinéraire.

La météo espagnole ayant annoncé de forts risques d'orages pour l'après-midi, nous voilà partis avec Peio et ma laryngo-pharyngite à 8 heures, avec l'intention d'aller vers le Soum de Ramond en passant par la Punta de las Olas, si dame météo se montre clémente. Nous emprunterons à 8 h13 la Fajeta de Ciarracils, qui est une vire étroite traversant le haut des vertigineuses falaises Sud du canyon d'Arazas ou de la vallée d'Ordesa, pour passer au Cuello Gordo à 8 h48. Après avoir fait un peu de hors sentier et avoir laissé filer à gauche l'itinéraire qui rejoint le refugio de Goriz, en suivant le balisage rouge et blanc du GR 11, nous passerons au Collado Superior de Goriz ou Collata de Arrablo à 10 heures. A peine plus haut, nous doublerons un randonneur anglais qui se rendait à Pineta, puis nous croiserons un randonneur espagnol qui voulait également gravir le Soum de Ramond, mais, en arrivant à la Punta de las Olas il y avait fait demi-tour, à cause des nuages trop présents qui lui avaient rendu la visibilité nulle. On laissera filer le GR 11 lorsqu'il commence à descendre, vers 2650 mètres, pour monter à gauche, direction Nord, vers une faille presque verticale qui fend la muraille. Ce passage franchi donne accès à une grande zone d'éboulis où les nuages viendront nous envelopper. Nous parviendrons sur la crête, toujours dans les nuages et après avoir franchi un passage rocheux en s'aidant des mains, nous parviendrons au sommet de la Punta de las Olas à 12 h30. N'y voyant pas à plus d'une vingtaine de mètres, nous n'attendrons pas longtemps pour décider de faire demi-tour. Nous ferons une partie de la descente en compagnie d'un sympathique basque de Vitoria-Gasteiz qui avait eu la chance d'avoir une petite éclaircie lui ayant permis d'atteindre le Soum de Ramond. Après une pause restauration avec sieste de 14 heures à 16 h15, nous repasserons au Collado Superior de Goriz ou Collata de Arrablo à 16 h55, au Cuello Gordo à 18 heures pour retrouver notre point de départ à 18 h55 après un dénivelé positif d'environ 1100 mètres, pour autant de négatif.

De juin à novembre un service autobus assure la liaison Nerin - Cuello de Arenas. Le 25 août 2011 nous avons utilisé ce mode de transport en aller et retour, l'autobus démarre à 7 heures du village de Nérin, une centaine de mètres après le départ de la piste de la station de ski de fond du Cuello de Arenas, et il dépose les randonneurs environ, 30 minutes plus tard, bien au-dessus du Cuello de Arenas près de la Brecha (Brèche) de Arazas (2200 m.). Il revient chercher les randonneurs à 20 heures. Le matin le chauffeur a arrêté l'autobus pour nous laisser admirer une horde d'une quinzaine de sangliers et de marcassins, et le soir il a ralenti la marche de son autobus pour que les passagers puissent suivre l'évolution de trois perdrix qui couraient en bordure de la piste. Pour réserver il faut téléphoner au 974 489 024 et si on appelle depuis la France il faut faire le 0034 974 489 024 (15 € Aller simple ou 20 € A/R) ==> http://www.lospirineos.info/miradoresdeordesa/precios.htm

Carte 1:25000 mapa excursionista Piolet Valle de Ordesa y Monte Perdido, carte 1:40000 Editorial Alpina Ordesa y Monte Perdido, carte Mapas Pirenaicos edizioak Miguel Angulo 1:15000 Monte Perdido.

Schéma de l`itinéraire Fajeta de Ciarracils - Punta de las Olas

Debout à 1 h55 c`est pas la forme, on va y aller avec une laryngo-pharyngite C`est parti, l`autobus pris à Nerin nous a déposé près de la Brecha (brèche) de Arazas 2170 m

Passage près du Mirador de Ciarracils 2260 m, au bord du gouffre qu`est le canyon de Ordesa, devant le Cilindro, le Monte Perdido, le Soum de Ramon et la Punta de las Olas


C`est le début de la Fajeta de Ciarracils qui va nous mener au-dessus du vide vers le Cuello Gordo 

Depuis la Fajeta de Ciarracils, regard derrière vers la valle (vallée) de Ordesa Progression sur l`aérienne Fajeta de Ciarracils, face aux Marboré, Cilindro et Monte Perdido

Passage au Cuello Gordo 2185 m, avec les Tobacor, Marboré, Cilindro, Monte Perdido, Soum de Ramon et Punta de las Olas

Autour du Cuello Gordo certaines fleurs comme l`édelweiss semblent de velours Plus en avant d`autres ne manquent pas de piquants

Regard derrière vers la valle (vallée) de Ordesa Devant, on a le Taillon, le Casque, la Tour, les pics de la Cascade, le Marboré et le Cilindro

Progression vers le Collado Superior de Goriz, face à las Tres Sorores que sont le Cilindro, le Monte Perdido et le Soum de Ramond ou pico de Anisclo

Passage au Collado Superior de Goriz ou Collata Arrablo 2329 m en suivant le balisage rouge et blanc du GR 11

Progression sur le GR 11 en direction du collado de Anisclo, la Punta de las Olas est enveloppée de nuages Passage près de belles cascades

En suivant le GR 11, progression sur le flanc Sud-Ouest de la Punta de las Olas Point clé, où il faut abandonner le GR 11 pour s`élever à gauche, Nord, vers la faille de la falaise

Montée vers la faille de la muraille Remontée dans la faille de la muraille, en laissant dans le dos le canyon de Anisclo

Après avoir traversé une zone d`éboulis, arrivée sur la crête, où les nuages sont encore bien présents Progression, vers le sommet de la Punta de las Olas

Après un petit passage rocheux où il faut s`aider des mains, arrivée au sommet de la Punta de las Olas 3002 m, dans les nuages Sommet de la Punta de las Olas 3002 m, dans les nuages, il ne reste plus qu`à faire demi-tour

Petit `contrôle technique` avant de quitter le sommet de la Punta de las Olas Descente de la Punta de las Olas, face au canyon de Anisclo

Le canyon de Anisclo

Retour de la Punta de las Olas, sur le GR 11 vers la Torre de Goriz Repassage près des cascades pour une pause restauration suivie d`une sieste

Retour au Collado Superior de Goriz ou Collata Arrablo 2329 m, pour un dernier regard derrière, sur la Punta de las Olas qui s`est dégagée

Depuis le Collado Superior de Goriz ou Collata Arrabla 2329 m, la Punta Tobacor, le Taillon, le Casque et la Tour Retour au-dessus du canyon de Ordesa

Carline près du Cuello Gordo Retour sur la Fajeta de Ciarracils, au-dessus du canyon de Ordesa

Depuis la Fajeta de Ciarracils, le canyon de Ordesa Le Bajador ou Mirador de Ciarracils

En revenant au Mirador de Ciarracils 2260 m, regard derrière vers las Tres Sorores en haut et la valle (vallée) de Ordesa en bas

L`autobus vient nous récupérer près de la Brecha (brèche) de Arazas 2170 m Descente vers le village de Nerin, face à la Pena Montanesa

 


 
Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement