Pyrénées 3000 (massif Comaloforno Besiberri)

 
 

 

Le Besiberri Sud

* 3 août 2007, ascension du Besiberri Sud (3030 mètres) depuis l'aire de stationnement située environ 1500 mètres au Sud de la sortie Sud du tunnel de Vielha (1540 m.), en allant traverser la passerelle qui enjambe la Noguera Ribagorçana, non loin du refugi (refuge) de Conangles, pour suivre en légère descente direction Sud le GR 11 en rive gauche, le quitter pour suivre un sentier qui remonte direction générale Est la rive droite du vall de Besiberri, traverser une passerelle (1800 m.) pour passer rive gauche du Barranc de Besiberri et continuer la remontée direction générale Est jusqu'au col non nommé (2010 m.) situé à l'Est de l'Estany de Besiberri, longer direction Est la rive gauche de l'Estany de Besiberri (1980 mètres), remonter toujours direction Est le Pletiu de l'Obega pour traverser le torrent Barranc de Besiberri au Nord de l'Estanyet de Besiberri de Dalt (2173 m.) pour remonter direction générale Est-Sud-Est le canal de l'Estanyet puis Sud-Sud-Est la cuvette d'éboulis qui lui fait suite et monter au coll d'Abellers (2884 mètres) pour y suivre à l'Est la crête qui mène au sommet (3030 mètres ou 3017 mètres selon les cartes et les topos). Retour par le même itinéraire.

Parti de nuit, seul à 6 h30 avec pour seule lumière celle émise par un quart de lune, à 7 h50 je sortais du vall de Besiberri pour arriver au-dessus et à l'Ouest de l'Estany de Besiberri avec une superbe vue sur les Besiberri Nord et del Mig (le Besiberri Sud n'y est pas visible). A 8 h40 je passais près de l'Estanyet de Besiberri de Dalt et après avoir galéré dans la zone de gros blocs de granit qui précède le coll d'Abellers où je passais à 11 h22, j'étais au sommet du Besiberri Sud à 11 h50. Dix minutes plus tard, un couple de tchèques de Prague venant du vall de Boi m'y rejoindra. Depuis 9 ans ce couple passe ses 3 semaines de vacances dans les Pyrénées qu'il préfère aux Alpes où il allait auparavant. Ayant quitté le sommet à 12 h45, sous ce dernier j'ai croisé un groupe de basques espagnols de Pamplona accompagné d'un français de Bayonne qui gravissaient les derniers mètres, eux étaient partis à 7 heures de l'aire de stationnement du refugi de Conangles. Après avoir négocié avec prudence la descente pentue du versant Nord du coll d'Abellers sur de fins éboulis, dans la zone qui suit, faite de gros blocs de granit entre lesquels il faut louvoyer, j'ai orienté un couple d'espagnols qui cherchait l'itinéraire du Besiberri Sud. De 15 h45 à 16 heures, repos d'un quart d'heure sur la rive Ouest de l'Estany de Besiberri pour profiter une dernière fois de la superbe vue sur le massif du Besiberri. A 17 heures j'étais de retour à l'aire de stationnement après 1550 mètres de dénivelé positif et autant de négatif.

Carte Editorial Alpina 1:25000 La Ribagorça Aneto Ballibierna Besiberri Molières.

Départ de nuit en direction du Besiberri  Epilobe à feuilles étroites à 2010 m, au-dessus de l Estany de Besiberri

Passage à l Estany de Besiberri  Passage sous le refugi de l Estanyet de Besiberri de Dalt

Regard derrière sur Pletiu de l Obaga et sur le massif Aneto-Maladeta

Zone d éboulis versant Nord du coll d Abellers  Du coll d Abellers regard derrière vers le Besiberri del Mig et la raide pente remontée

Arméries des Alpes à 3020 mètres, sous le sommet du Besiberri Sud  Arrivée au sommet du Besiberri Sud 3030 m, devant le pic de Comaloforno

Du sommet du Besiberri Sud, le Besiberri Nord et Besiberri del Mig

Du sommet du Besiberri Sud, l Estany Gelat de Comaloforno

Du sommet du Besiberri Sud, le pic de Comaloforno et la Punta Passet

Du sommet du Besiberri Sud, Estanys Gelats, Gémena de Dalt et de Baix

Du sommet du Besiberri Sud, le pic d Abellers et le massif Aneto-Maladeta

Lichens et fleurs à 3000 m sur la crête Ouest du Besiberri Sud  Retour au coll d Abellers, et oui, il faut descendre par là

Regard devant vers l Estanyet de Besiberri de Dalt et l Estany de Besiberri, face au massif Aneto-Maladeta

Retour près de l Estanyet de Besiberri de Dalt  Linaigrettes et Besiberri depuis Pletiu de l Obaga

Retour par l Estany de Besiberri

Habitants de l Estany de Besiberri

Un dernier regard derrière vers l Estany de Besiberri et le Besiberri avant de plonger dans le vall de Besiberri

Retour vers le refugi de Conangles  Retour à l aire de stationnement, sous le refugi de Conangles

 

Le pic de Comaloforno et le Besiberri Sud

* 1 juillet 2010, depuis l'aire de stationnement située à la sortie du pont qui traverse le torrent la Noguera de Tor au Nord de la station thermale de Caldes de Boi en allant vers le barrage de Cavallers (1500 m.), pour suivre Sud-Ouest puis Ouest un sentier qui remonte à travers une jolie forêt pour prendre une orientation générale Nord-Ouest après avoir franchi deux passerelles successives (1850 m.) et atteindre, à la sortie de la forêt; le Pla de la Cabana (2000 m.) afin d'y traverser une passerelle qui enjambe un torrent et continuer direction générale Nord-Ouest pour atteindre l'Estany Gemena de Baix (2233 m.), poursuivre vers le Nord afin de passer à l'Est et au-dessus de l'Estany Gemena de Dalt (2270 m.) puis des Estanys Gelats (2540 m.), pour continuer toujours direction Nord vers le Coll d'Abellers (2885 m.) et y suivre à l'Est la crête pour passer au sommet du Besiberri Sud (3030 m.), continuer à suivre la crête vers le Sud jusqu'au sommet du pic de Comaloforno ou Comaloformo (3033 m.). Retour en arrière sur la crête pour aller traverser le flanc Sud-Est du Besiberri Sud en diagonale légèrement descendante pour retrouver le coll d'Abellers (2885 m.) puis à partir des Estanys Gelats (2550 m.) descendre en contrebas et à l'Ouest de l'itinéraire de montée pour le retrouver à l'Est du déversoir de l'Estany Gemena de Baix (2250 m.).

Partis, avec Florent (Flo64 membre de Pyrénées Team), à 6 h50 avec l'intention de monter au sommet du Besiberri Sud, nous traverserons les deux passerelles successives à 7 h35 pour atteindre l'entrée du Pla de la Cabana à 7 h50, où deux espagnols avec le même objectif feront leur apparition, et après avoir traversé une zone d'éboulis, nous serons à 8 h39 au-dessus de l'Estany Gemena de Baix. 10 h15, toujours dans les éboulis, nous arriverons au-dessus des Estanys Gelats et à partir de 2600 mètres, nous remonterons sur la neige jusqu'au coll d'Abellers après avoir mis les crampons et utilisé le piolet vers 2700 mètres. Une petite halte au coll d'Abellers de 11 h05 à 11 h15 nous a fait apprécier le raide versant Nord encore très enneigé où il y avait des traces fraîches. A 11 h30, nous arriverons au sommet du Besiberri Sud où il y avait un sympathique couple de catalans qui nous apprendra que Caldes de Boi se prononce Caldès de Bo.i et que ce sont ses traces que nous avons vu sur le versant Nord. D'ailleurs, impressionné par un retour sur ses mêmes traces, le couple reviendra par le versant Sud. Largement en avance sur nos prévisions d'horaires et le temps étant toujours au beau, après avoir bien scruté la crête qui, vers le Sud, relie le sommet à l'attrayant pic de Comaloforno nous déciderons de tenter d'y aller. 11 h45 nous descendons sur la crête Sud et après quelques passages d'escalade et de désescalade, nous éviterons quelques névés en passant au-dessus ou en-dessous pour atteindre le sommet du pic de Comaloforno ou Comaloformo à 12 h25. Après avoir bien profité du superbe panorama qu'offre ce sommet et qui complète celui du sommet précédent où nous apercevrons l'arrivée des deux espagnols de ce matin, nous en repartirons à 12 h45, pour faire un arrêt restauration de 13 h35 à 14 h20 au coll d'Abellers et retrouver la voiture à 16 h50 après une belle journée ensoleillée, une super ambiance et un dénivelé positif d'environ 1800 mètres pour autant de négatif (compte tenu des montées et descentes imposées par les zones d'éboulis).

Carte Editorial Alpina 1:25000 Vall de Boi Parc Nacional d'Aigüestortes i de Estany de Sant Maurici.

 En montant vers le Pla de la Cabana, traversée de passerelle 1850 m  Arrivée au Pla de la Cabana 2000 m

Passage près de l`Estany Gemena de Baix 2233 m

Passage près de l`Estany Gemena de Dalt 2270 m  Passage au-dessus des Estanys Gelats de Avellaner

Le coll d`Abellers est en vue

Sous le coll d`Abellers  Sous le coll d`Abellers

Du coll d`Abellers 2885 m, le premier couloir du versant Nord  Du coll d`Abellers 2885 m, le second couloir du versant Nord

Du col d`Abellers 2885 m, il ne reste qu`à gravir la crête Ouest du Besiberri Sud  Sommet du Besiberri Sud 3030 m

Du sommet du Besiberri Sud 3030 m, l`Estany Gelat de Comaloforno et la Punta Alta  Du sommet du Besiberri Sud 3030 m, le pic de Comaloforno

Du sommet du Besiberri Sud 3030 m, le massif Aneto Maladeta et le pic d`Abellers

Du sommet du Besiberri Sud 3030 m, le Besiberri Nord  Fleurs au sommet du Besiberri Sud 3030 m

Descente du Besiberri Sud vers le pic de Comaloforno  Sommet du pic de Comaloforno 3033 m, l`Aneto dans le dos

Du sommet du pic de Comaloforno 3033 m, le massif Aneto Maladeta

Du sommet du pic de Comaloforno 3033 m, la crête suivie depuis le Besiberri Sud  Du sommet du pic de Comaloforno 3033 m, le Besiberri Nord

Du sommet du pic de Comaloforno 3033 m, la Punta d`Harlé  Du sommet du pic de Comaloforno 3033 m, la Punta Alta

Passage de désescalade sur la crête au retour du Comaloforno vers le Besiberri Sud  Désescalade sur la crête au retour du Comaloforno vers le Besiberri Sud

Descente sous le coll d`Abellers face aux Estanys Gemena  Passage dans une zone d`éboulis sur une grosse pierre plate

Sur la rive gauche de l`Estany Gemena de Baix 2233 m

Repassage sur les passerelles 1850m  Retour à l`aire de stationnement au Nord de Caldes de Boi 1500 m

 

Le Besiberri Nord

* 24 juillet 2010, le Besiberri Nord (3014 m.) depuis l'aire de stationnement située environ 1500 mètres au Sud de la sortie Sud du tunnel de Vielha (1540 m.), en allant traverser la passerelle qui enjambe la Noguera Ribagorçana, non loin du refugi (refuge) de Conangles, pour suivre en légère descente direction Sud le GR 11 en rive gauche, le quitter pour suivre un sentier qui remonte direction générale Est la rive droite du vall de Besiberri, traverser une passerelle (1800 m.) pour passer rive gauche du Barranc de Besiberri et continuer la remontée direction générale Est jusqu'au col non nommé (2010 m.) situé à l'Est de l'Estany de Besiberri, longer direction Est la rive gauche de l'Estany de Besiberri (1980 mètres), remonter toujours direction Est le Pletiu de l'Obega pour traverser le torrent Barranc de Besiberri au Nord de l'Estanyet de Besiberri de Dalt (2173 m.) pour dépasser le refuge de l'Estanyet de Besiberri (2200 m.), remonter direction générale Nord-Est en rive gauche les pentes herbeuses et les pierriers du canal de Rius pour ensuite infléchir à droite Sud-Est (2500 m.) sur des éboulis et névés pour arriver à peine à gauche de l'aplomb du sommet du Besiberri Nord au pied des falaises de sa face Ouest (2780 m.) y trouver le départ d'une cheminée que l'on remonte pour l'abandonner au début de son retrécissement, qui vire à gauche, en franchissant à droite une arête rocheuse pour basculer sur une diagonale constituée d'une succession de vires que l'on suit pour prendre pied sur la crête sommitale que l'on suit à gauche sur quelques mètres pour arriver au très proche sommet (3014 ou 3015 mètres selon les cartes). Retour en passant par le refugi de l'Estanyet de Besiberri (2200 m.).

Partis avec Peio (qui avait été 10 jours avant faire un judicieux repérage du départ de la cheminée, point clé de cette ascension) à 5 h50, par une nuit étoilée et à la lueur de nos lampes, nous traverserons la passerelle sur le Barranc de Besiberri à 6 h30 et après une courte pause de 10 minutes nous arriverons à 7 h05 à l'Estany de Besiberri. Après plusieurs arrêts revitalisants ainsi que pour les exercices de cramponnage et décramponnage imposés par la remontée de raides névés en neige glacée nous atteindrons le départ de la cheminée à 10 h30, et c'est à ce moment là, qu'un bruit prolongé de chutes de rochers arrivant du haut des falaises jettera un froid sur notre volonté de poursuivre la "grimpe". Ce moment d'hésitation passé et après la mise des casques sur nos têtes, qui aura été salutaire pour moi car un peu plus haut un gros caillou est venu me mettre un "pet au casque", nous atteindrons, après avoir gravi par erreur une mauvaise cheminée, une brèche sur la crête trop au Nord-Ouest du sommet. Après le basculement d'une arête aérienne et une désescalade acrobatiques pour retrouver la bonne diagonale dans le canal voisin, nous gavirons comme des "sourds" les bonnes voies pour entendre des voix juste sous le sommet que nous atteindrons à 11 h30. Après avoir profité du superbe panorama, et discuté avec les 5 alpinistes espagnols qui s'y trouvaient et qui réalisaient la traversée de la crête des Besiberri, nous quitterons le sommet à 12 heures. Dans la descente de la diagonale, un morceau de vire d'une longeur d'au moins trois mètres s'est dérobé sous mes pieds, heureusement que j'avais les mains bien accrochées sur de bonnes prises salutaires dans la paroi. Le passage de la rimaye sera plus difficile que lors de la montée, les conditions de neige qui s'était transformée et la raideur de la pente du névé avaient rendu ce passage acrobatique. Après plusieurs arrêts, pour restauration et récupération, nous rencontrerons dans une zone de gros éboulis (2500 m.) un randonneur normand qui avait laissé son épouse un peu plus bas juste au-dessus du refuge de l'Estanyet de Besiberri. Ayant vu près de ce refuge un écriteau "Coll dels Avellaners 2 h 15" il cherchait à s'y rendre pour y apercevoir les Estanys Gelats et Gemena et comme nous l'avons mis en garde sur son erreur d'itinéraire car il montait vers le Coth dera Canau de Rius, sur son horaire tardif et sur son manque d'équipement vu l'enneigement encore important des pentes Nord du coll d'Abellers, il a préféré renoncer à son projet. Sur les pelouses de la rive Est de l'Estany de Besiberri, il y avait de nombreuses tentes de pêcheurs mais aussi celles d'un groupe de 25 personnes dont deux sont venues à notre rencontre pour nous faire part de leur intention de gravir, le lendemain, le Besiberri Sud par le Coll d'Abellers sachant que 4 d'entre elles avaient des crampons, 5 étaient âgées d'une dizaine d'années, aucune ne possédait de piolet et certaines n'avaient même pas de bâtons. Après les avoir également convaincus de renoncer à ce projet suicidaire et en leur ayant suggéré d'aller réaliser leur ascension par le versant Sud au départ de Caldes de Boi, nous retrouverons la voiture à 17 h40 après un dénivélé positif d'environ 1600 mètres pour autant de négatif et une assez belle journée où les quelques passages nuageux laisseront passer un soleil généreux.

Carte Editorial Alpina 1:25000 La Ribagorça Aneto Ballibierna Besiberri Molières.

Un constat inquiétant: on rencontre de plus en plus de gens qui vont à la montagne sans l'équipement nécessaire pour réaliser leur objectif.

Une mise en garde: l'itinéraire que nous avons emprunté n'a rien à voir avec de la simple randonnée, la remontée des cheminées et de la diagonale sont à négocier avec une grande prudence par des petits groupes ne dépassant pas deux personnes qui devront être en état de constante concentration, à cause des chutes de pierres, de l'instabilité du terrain et des passages d'escalade.

Départ de nuit, depuis le parking de Conangles 1540 m, vers le Besiberri Nord  La passerelle qui permet de traverser le Barranc de Besiberri 1800 m

Du col anonyme 2010 m, l`Estany de Besiberri et le Besiberri Nord  On longe la rive gauche de l`Estany de Besiberri 1980 m

Depuis le Pletiu de l`Obega, la face Ouest du Besiberri Nord  Passage au Nord de l`Estanyet de Besiberri de Dalt

Progression Sud-ESt vers le Besiberri Nord  Traversée de névés en progressant Sud-Est vers le Besiberri Nord

La cheminée qu`il faut viser pour gravir le Besiberri Nord  Fleurs à 2750 m

Remontée du névé sous les falaises de la face Ouest du Besiberri Nord  Progression vers la cheminée de la face Ouest du Besiberri Nord

Franchissement de la rimaye qui défend l`entrée de la cheminée  Escalade dans la première cheminée

Brèche sur la crête Nord-Ouest du Besiberri Nord, qui termine la cheminée et où il ne faut pas aller  De la brèche, sur la crête Nord-Ouest du Besiberri Nord, regard derrière

De la Brèche sur la crête Nord-Ouest du Besiberri Nord, le lac de Mar et son île Era Unhola  Passage près d`un gros bloc en équilibre devant le pic d`Aneto

Regard vers le vall de Besiberri et le massif Aneto Maladeta

Passage près d`une chandelle  En arrivant près du sommet du Besiberri Nord, regard vers le vall de Besiberri

Sommet du Besiberri Nord 3014 m, le Comaloforno dans le dos  Sommet du Besiberri Nord 3014 m, le massif Aneto Maladeta dans le dos

Du sommet du Besiberri Nord 3014 m, le Comaloforno, Le Besiberri Sud, les Besiberri del Mig et le pic d`Abellers

Su sommet du Besiberri Nord 3014 m, le pic de la Torreta et le vall de Besiberri

Du sommet du Besiberri Nord 3014 m, le massif Aneto Maladeta et le vall de Besiberri

Du sommet du Besiberri Nord 3014 m, le massif Aneto Maladeta  Du sommet du Besiberri Nord 3014 m, le lac Tort de Rius

Du sommet du Besiberri Nord 3014 m, le lac de Mar et son île Era Unhola  Du sommet du Besiberri Nord 3014 m, la crête Nord-Est

Du sommet du Besiberri Nord 3014 m, l`Estany Negre et la Punta Alta  Départ du sommet du Besiberri Nord 3014 m, face au Comaloforno

Sur la crête sommitale du Besiberri Nord, une plaque commémorative et l`Aneto  Début de la descente de la diagonale, dans la face Ouest du Besiberri Nord, face au vall de Besiberri

Rimaye, difficile à franchir, au pied de la cheminée du Besiberri Nord  Regard derrière sur le raide névé qui donne accès à la cheminée de la face Ouest du Besiberri Nord

Dans la descente du Besiberri Nord, un hélicoptère en train de faire des rotations  Passage au refugi de l`Estanyet de Besiberri 2200 m

Du Pletiu de l`Obega, regard derrière vers le Besiberri Nord

Retour à l`Estany de Besiberri 1980 m

Du col anonyme 2010 m, l`Estany de Besiberri et le Besiberri Nord

Retour à l`aire de stationnement de Conangles 1540 m, au bord de la Noguera Ribagorçana  L`itinéraire traversant la face Ouest du Besiberri Nord

 

 

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement